Ecran de fumée : selon un sondage commandé par le gouvernement chinois, seul un quart de la population serait consciente des dangers liés au tabagisme. Un vrai pro

blème de santé publique pour un pays qui représente un tiers de la consommation mondiale de tabac.

De manière générale, les campagnes de sensibilisation aux grandes causes (écologie, sida, etc) ne trouvent encore que peu d'écho auprès de la population en dehors des classes moyennes des grandes villes.

zp8497586rq

3 Commentaires

  • 1
    August 24, 2010 - 5:42 am | Permalink

    Je trouve que l’evolution du tabagisme en Chine est fulgurante! Quand je suis arrive en 2006 il n’y avait pas un resto qui abritait un nuage de fume! Maintenant il est de plus en plus frequent d’avoir des restaurant non fumeurs! En plus de 4 ans en Chine j’ai vu la meme evolution qu’en 25 ans en France!

  • 2
    Keropitty
    August 24, 2010 - 10:59 am | Permalink

    Tout à fait, j’ai également pu faire le même constat. Mais ce phénomène reste pour l’instant encore cantonné (sans jeu de mots) aux grandes villes et aux restaurants d’un certain standing. Pékin et Shanghai ont déjà des projets de réglementation du tabagisme dans les lieux publics.

  • 3
    August 24, 2010 - 11:06 am | Permalink

    Oui effectivement je suis a Shanghai…. je suppose que ce n’est pas la meme chose dans les petites villes en Chine. Mais je suis quand meme impressionne par la vitesse dont les choses changes, et pas seulement au niveau tabagisme!